Ensemble, Construisons Les Meilleures Solutions  2 rue Bartisch
67100 STRASBOURG
Tél : 03 88 76 73 00
Fax : 03 88 76 73 10

Faites-vous partie des huit Français sur dix qui consultent leurs comptes au moins une fois par semaine ?

Posté le : 24/02/2014

Le premier enseignement est que les Français suivent leurs dépenses avec beaucoup d'attention afin d'éviter les difficultés en fin de mois et pour pouvoir s'octroyer des plaisirs en épargnant. Mais pour quel type de dépenses épargne-t-on en priorité et comment la majorité de la population suit elle ses dépenses ? Les Français suivent leurs comptes au moins une fois par semaine :

Un tiers des Français consulte davantage leurs comptes qu'il y a 5 ans. 80% des Français déclarent consulter leurs comptes en banque au moins une fois par semaine. Cette forte évolution s'explique notamment par le développement des nouvelles technologies qui permettent de consulter sa banque de n'importe quel endroit et à n'importe quel moment, via son smartphone ou sa tablette. Il résulte de ce phénomène que 38% consultent leurs comptes tous les jours ou presque, plus de 42% une fois par semaine, 18% une fois par mois et 1% une fois par trimestre. Le suivi des comptes se fait essentiellement à l'aide des tickets de carte bancaire :
L es Français sont extrêmement attentifs à l'évolution de leurs dépenses, quel que soit le moyen utilisé. Aujourd'hui, près d'un Français sur deux conserve ses tickets de cartes bancaires pour suivre ses dépenses et faire ses comptes. Les applications sur le mobile ou la tablette sont davantage privilégiées par les jeunes (34 % vs 17%) comme Fortuneo Budget. Néanmoins, qu'ils sont aussi les plus nombreux à déclarer ne rien noter et savoir globalement ce qui reste sur leur compte.

Pour quelles occasions les Français épargnent-ils ?

Une majorité de Français épargnent pour préparer leurs vacances (53%), 21% déclarent épargner pour les sorties et 18% pour faire des achats lors des soldes. Parmi les autres postes pour lesquels les Français épargnent, on retrouve les travaux, l'immobilier, les véhicules, les études des enfants, ainsi que les impôts. 25% des personnes interrogées déclarent quant à elles ne pas épargner.